forum de rencontre sur Aix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Commentaires et questions pour Robin Hobb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Commentaires et questions pour Robin Hobb   29/12/2006, 13:20

A vos claviers !

Une chance pareille est assez rare, alors autant en profiter ! cheers

Vous pouvez donc poser ici toutes vos questions pour Robin Hobb (dont le projet est présenté sur ce lien : http://imagin-aix.frbb.net/viewtopic.forum?t=376 ).

N'hésitez pas, aucune question n'est stupide, et pensez à être bien explicite, pour faciliter le travail de notre traductrice.


Comme je l'ai précédemment expliqué, le projet se terminera le 1er mars sans dépassement possible. Faites attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
louve
Ne vous mangera pas
Ne vous mangera pas
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 30
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   20/1/2007, 01:37

moi j'aurais bien une question pour elle:

comment en sait-elle autant sur les animaux?
C'est vrai quoi. Que ce soit les chevaux, les chiens ou les loups elle nous montre des comportements très réalistes :drunken:

Et une autre question:
n'a-t-elle pas eu trop de mal dans la psychologie de ses personnages? Parce qu'ils sont tous complexes et bien différents et les lecteurs ne s'attacheront pas forcément au même personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://174464.aceboard.fr/index.php?login=174464
Ehirstö
Floodeur révolutionnaire
Floodeur révolutionnaire
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 27
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   20/1/2007, 15:53

J'en ai d'autres, je les posterais dés que j'y penserais mais en voilà une ou deux (faudra faire le tri bien sur, certaine question ne peuvent peut être pas être posé ou tout simplement vous pouvez vous même me donner la réponse Smile ):

Pourquoi avoir créer, dans l'assassin Royal et dans les aventuriers de la mer, un aura de mystère autour du personnage du fou (féminin ou masculin par exemple), et pourquoi l'avoir utiliser lui plutôt qu'un autre dans ces deux séries assez différentes?

Les femmes, dans la série de l'Assassin Royal, ont une personnalité toujours trés fortes alors que les hommes sont quelques peu en dessous d'elles pas leurs comportements soit enfantins soit bornés (etc), il y a d'ailleurs peu de femmes peut être est-ce ainsi pour les mettre plus en valeur dans une société masculine.
Je n'ai pas vraiment de questions sur ce sujet, mais c'est simplement une remarque que je me suis faites en lisant cette belle série, j'aimerais savoir juste peut être pourquoi ou est-ce que je me trompe?!

D'ailleurs les Outriliens sont basé sur une société basé sur la femme, pourtant dans la première partie de la série (tome 1 à 6) ils sont considérés comme les "Méchants" de l'histoire, pourquoi alors leur donner une telle façon de vivre... les actions qu'ils font m'avait porté à les voir comme une société barbare contôlé par l'homme et vous démentez mon idée (de départ). Pensez vous qu'une société féminine ferez de telle atrocité ou est ce que mon imagination va trop loin? Razz

Dans cette même série la place qu'on les parents est abandonné, mise à l'écart (Fitz n'a plus de parent biologique et ne peut plus voir sa propre fille, le Fou ne parle jamais de ses parents, Umbre est un bâtar, un therme trés courant d'ailleurs!) presque comme si les parents n'étaient pas important puisque tous vont plutôt bien finir ou comme si les parents n'étaient pas capables de regarder en face leur devoir... Qu'elle est votre point de vue sur cette particularité infime de votre oeuvre?!

Le Royaume des Montagnes serait-ce l'Utopie que vous voudriez voir sur terre, un monde où les dirigeants sont les Obla de leur peuples? (Une trés belle Utopie d'ailleurs Smile )

Les Vifiers sont considérer au début comme des êtres à part, des êtres ayant de superbe capacité mais qui sont rejetés par les autres personnes jaloux de leur magie, bref des êtres persécuté à cause de leurs différences. Pourtant au fil de l'oeuvre nous allons les voir changé de côté ils deviennent les méchants, ceux qui persécutent! Pourquoi jouer avec cela, essayez vous de montrer qu'une personne persécuté à trois choix, soit de devenir le persécuteur (Lineage) soit se laisser persécuter ou alors d'oublier ce don (Burrich)?

Le parcour que va faire Vérité puis son fils est-ce cette aventure que nous devons tous faire dans notre vie? L'aventure de notre propre existence où nous pourrons trouver à la fin le pourquoi de celle-ci? Ou alors est-ce encore mon imagination trop fertile qui me fait voir trop de choses où il n'y en a pas?


J'en aurais encore d'autres ne vous inquiètez pas Razz mais il me faut le temps d'y réfléchir, d'ailleurs si vous voyez des questions à ne pas poser n'hésitez pas ou même si vous avez la réponse ben donnez la moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemme



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   25/2/2007, 14:11

en fait, j'ai juste une question : a-t-elle l'intention de faire une suite pour l'histoire du fou ?
en effet, dans adieux et retrouvailles, la fin de son histoire reste en pointillés, on reste un peu sur sa faim, sachant que le fou est quand même l'un des personnages les plus attachants et important des deux series !
je sais que j'ai déjà posé la question à Robin en sptembre dernier, et, à l'époque, elle n'y avait même pas songé. peux-ton espérer que presque six mois après, elle y a réfléchi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   1/3/2007, 17:00

De Lyli I love you


- qu'est ce qui
l'a amené à ecrire 2 histoires dans le même univers ?


- Quelle histoire
a-t'elle écrite en 1er ? avait-elle déjà l'idée de dévelloper les autres régions
de son univers ?


et si c'est le
cas aura-t-on un jour le point de vu et l'histoire de jamaïlla, chalcède et des
pirates rouges ?


- avait-elle
choisir dès le début de faire des dragons le point de croisement principal des
différentes histoires ?


Est-ce qu'un jour
on découvrira celle des anciens et qui sont-ils ?


- Quels sont les
faits, les histoires et les lieux réels qui l'ont amenée à créer cet univers et
ces histoires ? sur quoi elle s'est appuyée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Tybalt



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   1/3/2007, 22:51

Un grand merci à l'équipe d'Imagin'Aix pour ce projet Smile Voici mes questions (je les poste d'abord en français, j'essaierai de les reposter en anglais si j'ai le temps de les traduire vite) :

Je trouve qu'une grande qualité des romans consacrés à Fitz est que, malgré l'enchaînement des péripéties et les rebondissements réguliers de l'action, on a toujours l'impression d'assister à la vie quotidienne d'un homme dans un monde médiéval : il y a des complots, de la magie et toutes sortes d'aventures, mais on ne perd jamais de vue les détails du quotidien comme les repas, le sommeil, les sentiments que Fitz ressent en regardant un paysage ou en se promenant dans Buckkeep Town, etc., ce qui fait que même si la vie de Fitz est épuisante, il y a des moments où c'est presque reposant de le suivre dans ses allers et venues les plus "ordinaires".
Accordez-vous de l'importance à cet aspect de "vie quotidienne" des univers que vous créez ?
Est-ce parce qu'en tant que lectrice de fantasy, vous appréciez qu'un roman ne soit pas qu'une série d'actions qui s'enchaînent à toute vitesse, mais laisse au lecteur le temps de "vivre" dans un univers ?

La même chose en anglais :
I think that a great quality of the Fitz novels is that, though there are plenty of events and unexpected plot developements, we have always the feeling that we are following a man in his everyday life in a medieval world. There are conspiracies, magic and all kinds of adventures, but we never stay away from everyday life details, such as meals, sleep, Fitz's feelings when he looks at a landscape on his way or when he's walking in the streets of Buckkeep Town, and so on. So, even if Fitz's life is generally exhausting, there are a lot of tiny peaceful moments when it's kind of relaxing to just follow him in his most insignificant comings and goings.
Do you attach importance to this everyday life aspect of the worlds you develop ?
Is it because, as a fantasy reader, you like for a novel not to be just a sequence of events happening at a breathstaking rhythm, but to let time for the reader to "live" in a world ?

[Attention, spoiler de la fin de L'Assassin royal dans cette question !]
Dans les trois trilogies que vous regroupez sur votre site sous le nom de "Royaume des Anciens" (Realm of the Elderlings) la magie est presque toujours liée aux émotions, ou décrite en termes d'émotions. Un moment particulièrement émouvant dans Fool's Fate est celui où le Fou, en effleurant les empreintes de Skill sur le poignet de Fitz, parvient à lui faire ressentir - presque à lui montrer - l'amour qu'il a pour lui depuis longtemps. Comment en êtes-vous venue à lier ainsi la magie aux émotions que les personnages ressentent les uns pour les autres ? Cela correspond-il à un thème que vous aviez déjà abordé dans d'autres romans, et/ou auquel vous comptez vous intéresser encore à l'avenir ?

La même chose en anglais :
In the three trilogies that you regroup on your website under the name of "Realm of the Elderlings", magic is nearly always related to emotions, or described in terms of emotions. There is a very moving moment in Fool's Fate, when the Fool, by just touching the Skill fingerprints on Fitz's wrist, can convey to him (almost show him) the love he has felt for him for a very long time. How did you come to this link between magic and the emotions that the characters feel for one another ? Is this a theme that you had already dealt with in previous novels, and/or that you think you'll keep being interested in ?

Dans les deux trilogies consacrées à Fitz (The Farseer Trilogy et The Tawny Man), on trouve au début de chaque chapitre des textes en italique qui présentent différents aspects du monde des Six Duchés, parfois en rapport avec l'action immédiate, et parfois très accessoires (en apparence !), et qui contribuent beaucoup à l'impression de richesse et de profondeur de votre univers.
Comment avez-vous eu l'idée de ces têtes de chapitre au moment d'écrire la Farseer Trilogy ? Etait-ce un moyen pour vous de montrer au lecteur d'autres endroits des Six Duchés auquel Fitz n'avait pas accès, et donc de contourner les limites qu'imposait le choix d'une focalisation interne où on ne quitte jamais Fitz ? (Une raison qui m'amène à penser cela est l'absence de ces textes en italique dans la trilogie des Liveship Traders, où, contrairement aux deux trilogies de Fitz, le récit s'intéresse alternativement à plusieurs personnages, parfois très éloignés spatialement les uns des autres, ce qui fait explorer au lecteur plusieurs endroits en même temps.)
Autre question sur ce sujet, comment vous avez-vous intégré ces textes à l'écriture des romans ? Aviez-vous prévu à l'avance, par exemple dans le plan de chaque roman, le contenu de chacun de ces petits textes, ou vous êtes-vous laissée une certaine liberté pour les créer au fur et à mesure ?

La même chose en anglais :
In the Fitz trilogies (The Farseer Trilogy and The Tawny Man), we find, in the beginning of each chapter, short texts in italics that show different aspects and tidbits of the world of the Six Duchies. Sometimes there are immediately linked with the current events, and sometimes they are (or seem !) of no special use for the plot itself, but every time they greatly contribute to the feeling of richness and deepness of the world.
How did you come with the idea of these head-chapter texts when you started writing the Farseer trilogy ? Was it a device for you to show to the reader different parts and places of the Six Duchies in which Fitz would never come during his quest, and then a means to get round the limits imposed by your choice of an inner focus on Fitz (as the reader is always following him, except in these head-chapter texts). (A reason why I think about it is the absence of these texts in the Liveship Traders trilogy, where we follow alternatively several characters, who sometimes find themselves in places very far from one another, which allows you - and the reader - to explore several very different places and countries simultanously without the need of extra tidbits.)
An other question on this matter : How did you deal with these head-chapter texts when writing the novels ? I mean, had you planned in the very beginning (for instance in the synopsis or structure of each novel) what pieces of information each of those little texts would bring and when, or was you free to create them progressively as you were writing each new chapter ?

Vous êtes surtout connue pour vos trilogies de fantasy écrites sous le nom de Robin Hobb, mais vous semblez aussi bien à l'aise dans les romans "isolés" (stand alone), et les textes en tête de chapitre dans les romans consacrés à Fitz déclinent toutes sortes d'histoires très courtes.
Quelle différence y a-t-il entre écrire un roman isolé et écrire une trilogie ? Comment déterminez-vous la place dont vous allez avoir besoin pour développer une histoire (pourquoi, par exemple, un seul roman pour Wizard of the Pigeons et pas deux ou trois) ? Y a-t-il des raisons qui vous font préférer écrire une trilogie ou un roman isolé ?
Lisez-vous des choses plus courtes, par exemple des nouvelles, et en avez-vous déjà écrites ? Quelle est (ou quelle serait) votre approche pour des histoires très courtes ?

La même chose en anglais :
You are mostly known for the fantasy trilogies you wrote as Robin Hobb, but you seem as well at ease with stand alone novels, and the head-chapter texts in the Fitz novels decline all kinds of very short stories.
What difference is there between the writing of a single novel and the writing of a trilogy ? How do you determine the space you will need to develop a story (for example, why just one novel for Wizard of the Pigeons and not two or three) ? Are there special reasons why you prefer writing a trilogy rather than a stand alone novel (or the reverse) ?
As a reader, do you read shorter things, such as short stories, and do you have already written some ? How would you deal with the writing of very short stories ?

En France, la traduction des trilogies consacrées au Realm of the Elderlings a été faite dans le désordre (la trilogie du Tawny man ayant été traduite directement à la suite de la Farseer trilogy, tandis que celle des Liveship Traders s'est faite séparément et n'est toujours pas finie), ce qui rend les choses assez confuses pour les lecteurs français. Surveillez-vous les traductions de vos livres, et dans quelle mesure ?

En anglais :
In France, the translation of the Realm of the Elderlings trilogies was kind of a mess : the Tawny Man trilogy was translated as the immediate sequel to the Farseer trilogy and under the same title ("L'Assassin royal"), even as the Liveship Traders trilogy, which is just being translated, is being published as an independent saga, so that French readers often don't know that there is a link between the three trilogies and get confused. Do you keep an eye on the translations of your novels in different countries, and how ?

Quels conseils voudriez-vous donner à de jeunes auteurs, pour écrire dans des formats aussi amples qu'une trilogie de fantasy sans finir par s'y perdre ?

En anglais :
What kind of advice would you like to give to young authors concerning how to write very long stories such as an entire fantasy trilogy without getting lost in the process ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eve

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   3/3/2007, 22:44

J'aurai voulu poser une question au sujet de la série de l'assassin royal. Pourquoi avoir choisi la première personne pour ce récit ? A-t-il été difficile pour elle de se mettre "dans la tête" d'un homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélie
Peste
Peste
avatar

Nombre de messages : 565
Age : 32
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   4/3/2007, 07:27

Perso j ai bien une question mais je suis pas sure qu elle soit tres politiquement correcte:

Que pensez vous de la politique éditoriale d'un vos éditeurs francais (Pygmalion) et notament du fait que chacun de vos livres soient divisées lors de leur traduction en deux ou plus livres?
Ne pensez vous pas que cela peut nuire à la lecture et decourager certains de vos lecteurs qui, lasser de devoir attendre 6 mois entre chaque "morceau de tome", arretent purement et simplement de vous lire, se disant que finalement ils attendront bien la traduction complete de vos cycles... Et qui ne reprennent jamais la lecture.

Maintenant Aphra ... Si tu ne retiens pas la question je comprendrai:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   4/3/2007, 11:51

Je la trouve très bien, au contraire.



Personne n'en parle jamais, de ce problème, en bonus dans les interviews...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   5/3/2007, 12:53

Le projet est terminé, les questions envoyées à la traductrice.



Merci pour votre participation, et merci Hélie pour ton aide.



I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Hélie
Peste
Peste
avatar

Nombre de messages : 565
Age : 32
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   5/3/2007, 16:11

Aphraël a écrit:
Le projet est terminé, les questions envoyées à la traductrice.



Merci pour votre participation, et merci Hélie pour ton aide.



I love you

Pas de pb...
J essaye de te pondre ca le plus rapidement possible mais vu le taff qui m es tombe dessus (oui des tp pendant les vacances c est normale clown ca rique de prendre quelque jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   6/3/2007, 17:40

Hélie a écrit:
Pas de pb...
J essaye de te pondre ca le plus
rapidement possible mais vu le taff qui m es tombe dessus (oui des tp
pendant les vacances c est normale clown ca rique de prendre quelque jour Wink

En même temps, ça représente tout de même beaucoup de travail scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires et questions pour Robin Hobb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires et questions pour Robin Hobb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robin Hobb : L'assassin royal et The Tawny Man
» Robin Hobb - La nef du crépuscule - L'assassin royal T3
» les questions pour souvenirs en pot
» Robin Hobb: le soldat chamane
» Robin Hobb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagin'Aix :: Les projets littéraires et les interviews :: Projets-
Sauter vers: