forum de rencontre sur Aix
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ayerdhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Almuric
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 116
Localisation : Ninive
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   23/11/2006, 17:15

Encore une fois, tout dépend de quelle manière on aborde un texte relatif au genre sf ou fantasy. Je pense qu'un texte, quelque soit le genre qu'il célèbre, peut se définir sous les mêmes interrogations dès qu'il se trouve " désactivé " des données primitives qu'il est supposé incarner. Ainsi, on pourra lire exactement de la même manière du Vonarburg parce que ce n'est pas le cadre qui est essentiel mais la réflexion. Représentativité et incarnation sont deux modes vibratoires différents du récit. Ainsi, que ce soit dans des cadres futuristes, fantasy ou autre, si ce n'est pas la temporalité et le paysage qui sont mis en avant, si c'est la parole des protagonistes comme dans le récit de Ayerdhal qui détermine et mobilise l'histoire entière, alors nous avons ce qu'on nomme un récit " à la limite ", dont la prétention n'est pas dans les phénomènes qui l'animent mais bien dans le propos.
Je pense qu'il existe une fiction de l'assertion qui peut à la fois relever d'éléments du cadre de la sf ou de la fantasy et pourtant ne devoir ses qualités uniquement qu'à des discussions ou à des réflexions. C'est pour moi le parfait " revival " du conte platonicien, où c'est un discours sur un sujet qui va engendrer d'une fiction réaliste, à savoir une fiction qui va porter sur l'être en condition dans le monde, et ce quelque soit le cadre et le contexte qui va mettre en action deux personnages ou plus...
Donc, chercher un genre pour y fourrer ce texte de Ayerdhal est quelque peu illusoire voir abscons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   24/11/2006, 20:52

A mon humble avis, on peut même classer Parleur dans la littérature dite "blanche".

Après tout, il n'y a aucun détail majeur de SF ou de fantasy dans le roman...

Quand au spoiler...
Le symbole est de porter les armes de son père, mais s'il tient vraiment à perpétuer l'idée, il fera particulièrement attention à ne pas user de la force. Moi je pense qu'il a vraiment compris "l'enseignement de son père" et veut défendre l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Kev
Peintre sur didjeridoo
Peintre sur didjeridoo
avatar

Nombre de messages : 352
Age : 37
Localisation : Ici ou là
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   26/11/2006, 01:32

Mureliane a écrit:
+1 avec sf.marseille : pour moi, Ayerdhal c'est clairement de la SF... et ne venez surtout pas me dire que c'est parce que j'en suis entichée Evil or Very Mad ! Je ne vois vraiment pas pourquoi on classerait Parleur en fantasy, d'ailleurs (les chats n'y parlent même pas, si ? Wink ). Quelqu'un avait évoqué le genre "politique-fiction" à propos de certains romans de Merle (Un animal doué de raison, Les hommes protégés, ou même Malevil), et je pense que Parleur s'inscrit dans cette lignée. Mais pour moi ça n'est absolument pas de la fantasy.
+2 meme pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagin-aix.frbb.net
Almuric
Connaisseur
Connaisseur
avatar

Nombre de messages : 664
Age : 116
Localisation : Ninive
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   26/11/2006, 02:57

Le plus marrant dans cette histoire, c'est qu'on est tous, dans le fond, du même avis, alors... clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   7/12/2006, 15:47

Je viens de lire Demain, une oasis Very Happy

Ca raconte l'histoire d'un médecin travaillant en tant qu'administratif qui se fait un jour kidnapper. Propulsé dans un petit village africain, et bien évidemment amené à soigner les habitants, il se retrouve confronté à une véritée extrêmement percutante et blessante : pendant que l'Afrique meurt de faim et de manque d'eau, le monde s'occupe de l'espace et des populations qui y ont été envoyées et qui s'y développent, y déboursant évidemment des fortunes collossales.
Confronté à un commando humanitaire, il va devoir réapprendre à vivre avec cette vision de l'humanité en lui.

Demain, une oasis est donc un petit livre de science fiction (sisisi, là on peut le dire), dont le but est bien évidemment de nous faire ouvrir les yeux sur le futur très probable de l'Afrique.
L'histoire est percutante, fait extrêmement réfléchir, et nous ouvre les yeux sur ce qui se déroule là-bas, et que nous occultons si facilement.

Finalement, la dédicace qu'il m'a fait résume à peu près l'ensemble :
Parfois, quand on n'a pas le choix, on peut donner le meilleur de soi-même. Cela soulève une question embarrassante : Pourquoi attendre ?


En bref, j'ai adoré Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Aziraphal

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Ayerdhal   13/3/2010, 12:38

Aphraël a écrit:
Sachant que d'autres forumeurs pourront parler des livres qu'ils ont lu d'Ayerdhal autre que celui que je vais présenter, autant garder un titre large. Wink

Chroniques d'un rêve enclavé d'Ayerdhal


La Colline, quartier d'une ville médiévale imaginaire vient de voir mourir Karel, son poète révolutionnaire.
Ses futurs écrits ne paraîtront jamais, mais ses amis se souviennent de lui, de la vision qu'il leur a offerte, et arrive un jour Parleur. Ce vagabond, ancien ami de Karel, va redonner une vision de la vie différente aux Collinards, qui vont se réunir encore et encore autour de ses visions et de ses combats, qu'ils feront leur. Et de nombreuses années plus tard, Vini, la soeur de Karel, témoignera dans un recueil nommé Chroniques d'un rêve enclavé, pour les futurs rêveurs, pour que le combat perdure face au pouvoir et que les choses, doucement mais sûrement, évoluent.

Ce roman visionnaire, magnifique, est fait autant pour l'histoire que pour faire réfléchir le lecteur vis à vis de son propre système politique. Le monde médiéval était certes extrêmement exigeant, mais le notre n'est il pas également façonné et travaillé par des hommes de pouvoirs, jouant dans l'ombre sur les guerres et les chefs politiques pour amasser toujours plus d'argent ? Il renferme également des personnages extrêmement attachants, et un but sublime communautaire et de solidarité. La poésie de Karel transparaît dans chacun des actes des Collinards, et peut se résumer par "Si le monde ne te convient pas, tu n'as qu'à le changer".
En résumé, lisez le, partagez le, faites le tourner, et surtout, réfléchissez, et gardez l'esprit critique vis à vis du monde qui nous entoure.



Juste pour dire..... c'est un des plus beaux livres que j'ai lu.
Pour Info il est introuvable, malheureusement plus édité Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphraël
Gentille Chef
Gentille Chef
avatar

Nombre de messages : 2082
Age : 32
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   13/3/2010, 15:41

Aziraphal a écrit:
Juste pour dire..... c'est un des plus beaux livres que j'ai lu.
Pour Info il est introuvable, malheureusement plus édité Sad
Je crois qu'ils viennent de le republier, avec une couv' très moche chez le Diable Vauvert.

(Mon roman introuvable que je rêve d'offrir à tout le monde reste Neverwhere de Gaiman)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.troispetitspoints.net/
Mureliane
Emprunteuse de romans
Emprunteuse de romans
avatar

Nombre de messages : 514
Localisation : Nice
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   15/3/2010, 17:59

Mouais... je ne partage pas ton enthousiasme, Aziraphal Evil or Very Mad . En fait l'écriture d'Ayerdhal me donne de l'urticaire pale et ses persos féminins fouet fouet chevalier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziraphal

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Ayerdhal   15/3/2010, 20:16

j'ai pas aimé tout ce qu'il a écrit (genre j'ai pas trop accroché "les sexomorphes").... mais "parleur" reste un des livres qui m'a le plus ému. C'est une belle leçon d'humanisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mureliane
Emprunteuse de romans
Emprunteuse de romans
avatar

Nombre de messages : 514
Localisation : Nice
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Ayerdhal   16/3/2010, 08:44

Je comprends bien ce que tu veux dire, mais pour moi la leçon serait meilleure si elle n'avait pas ce côté insistant Rolling Eyes ... Les romans d'U. Le Guin me conviennent beaucoup mieux Wink , mais c'est sans doute une question de style...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ayerdhal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ayerdhal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» MYTALE d'Ayerdhal
» La troisième lame - Ayerdhal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagin'Aix :: L'Imaginaire :: Les livres-
Sauter vers: